Cité de Caractère



Pontrieux fait partie depuis 1986 (date à laquelle elle a été déclarée "homologable") de l’association des Petites Cités de Caractère de Bretagne, créée en 1977 ; cette association regroupe 21 petites agglomérations des 4 départements bretons.
Le Label « Petite Cité de Caractère » est décerné aux communes de moins de 5 000 habitants disposant :
-         d’un patrimoine architectural conséquent, comprenant au minimum un monument inscrit ou classé et un ensemble de constructions anciennes intéressantes et homogènes
-         d’un réel potentiel d’accueil touristique (au minimum : un point d’Information, un ou plusieurs restaurants ou auberges avec spécialités locales ou régionales, un ou plusieurs hébergements de qualité)
-         d’une politique efficace de communication en faveur du Patrimoine
-         d’un programme d’animations.
 
La commune agréée par l’Association s’engage à entretenir, valoriser et animer son Patrimoine, au travers d’une charte de qualité précise.

Les Petites Cités de Caractère

Les petites Cités de Caractère de Bretagne, label breton créé en 1977, regroupent aujourd'hui 21 communes en Bretagne. Oeuvrant pour l'entretien, la mise en valeur et l'animation de leur patrimoine, elles constituent des pôles importants, voire indispensables, de l'économie touristique et culturelle de la Bretagne. La preuve en est que cette idée, originale en France et en Europe, s'est exportée dans une douzaine de régions et de départements français.
En Bretagne, ces Cités sont au nombre de 21:
 - dans les Côtes d'Armor (22): Pontrieux, Chatelaudren, Jugon-les-Lacs, La Roche-Derrien, Léhon, Moncontour, Quintin, Tréguier;
 - en Ille et Vilaine (35): Bazouges-la-Pérouse, Bécherel, Chateaugiron, Combourg;
 - dans le Finistère (29): Guerlesquin, Le Faou, Locronan, Pont-Croix, Roscoff;
 - dans le Morbihan (56): Josselin, La Roche-Bernard, Malestroit, Rochefort-en-Terre;
Les flux de tourisme créés par l'ensemble des PCC sont évalués à 6 millions de visiteurs/an.



Maisons et lavoirs

Le centre ville



La rue Saint Yves.

Rue pavée, elle relie les deux places triangulaires et franchit le Trieux par le pont du même nom dont la construction est antérieure à la Première Guerre Mondiale. Avant la construction du Viaduc de Lézardrieux, il était le seul lien entre le Trégor et le Goëlo, et permettait à Guingamp d’accéder à la mer pour le Commerce.
Bordées de maisons très anciennes, dont certaines à colombages, elle est la rue commerçante de la ville.

 
La Place de la Liberté.
La deuxième place triangulaire, elle est bordée de grandes demeures aux cheminées impressionnantes. On y retrouve la Mairie, la Poste et de nombreux commerces.
La Place de la Liberté accueille le Marché hebdomadaire du lundi matin de 8 heures à 12 heures 30.
 

Rue St Yves

Place de la Liberté

Les lavoirs


Ils sont de deux ordres : les publics et les privés ; ces derniers étaient construits au fond des jardins des maisons bourgeoises qui bordent la rivière, ainsi, personne ne pouvait voir la qualité du linge qui y était lavé par des laveuses. Pendant longtemps à l’abandon, les 50 lavoirs privés et quatre publics ont été restaurés grâce aux efforts d’une association, « Nos Lavoirs ». en général, ils sont en granit et recouverts d’ardoises. L’idéal, pour les découvrir, est d’effectuer une promenade (payante) en barque, et si possible, de nuit, où ils sont mis en valeur grâce au Parcours Lumière. Ces promenades se déroulent en général de mai à septembre environ.
Il est prévu de transformer l'un d'entre eux en Musée des Lavoirs; il ne sera accessible que par la rivière.

Un livre sur les lavoirs vient de paraître. Le projet de cet ouvrage "Raconte-moi les lavoirs" a été conçu et réalisé par Stéphanie Schadeck, présidente de l'association "CréAwenn" (creawenn@hotmail.fr; www.creawenn.fr). 75 jeunes des deux collèges pontriviens, du Canoë-Kayak, de Familles Rurales, ont collaboré à ce livre, "en même temps livre d'histoire, livre d'art, souvenir ludique. A travers cet ouvrage de 160 pages, illustré par 21 dessins, croquis et peintures, le lecteur peut découvrir l'histoire d'une ancienne cité et de ses lavoirs, les lavandières, célébrées dans l'art et la littérature, les regards créatifs des enfants sur ces drôles d'édifices, un quiz pour percer les mystères du Trieux, et un parcours à travers le riche patrimoine de Pontrieux Communauté".
Cet ouvrage est en vente, au prix de 6 €, à la boutique "Esquisses et Lavis",10, rue St Yves, à l'Office de Tourisme, et également le 1er août, pour le Marché d'Antan, et le 15 août, lors de la Fête des Lavoirs.

Lavoir vu par un artiste

Contact avec l’association « Les lavoirs » : 06 80 88 00 23
Site Internet: www.association-nos-lavoirs.fr

2 des 50 lavoirs rénovés

Le Port


Etonnement du voyageur à sa descente du Train à Vapeur ou du TER : des bateaux en pleine campagne alors qu’il a quitté la Mer à Paimpol !
C’est que Pontrieux est un port situé au fond de l’estuaire (la ria) du Trieux, à 18 kilomètres de la mer, estuaire que remonte la Manche aux heures de marée montante. Cela fait que Pontrieux (auparavant très actif en tant que port de commerce : graines de lin, chevaux, pâte à bois, céréales, bois, maërl, chaux…) est actuellement un port de plaisance assez important qui propose 160 places, dont 40 pour les visiteurs, et où peuvent accoster les sabliers de plusieurs milliers de tonnes.
Pour accéder au Port de Pontrieux, il faut passer par les écluses (02 96 95 60 70)
La gestion du port dépend de la CCI des Côtes d’Armor (02 96 78 62 00)
Contact :
Adresse : Bureau du Port, 64, rue du Port
Tél/fax : 02 96 95 34 87
Mail : pontrieux.plaisance@cotesdarmor.cci.fr
 
Au port se trouve également le Club Nautique qui propose diverses formules, tant aux initiés qu’aux débutants (kayak de rivière et kayak de mer). Contact : club Nautique Pontrivien ; tél : 02 96 95 17 20, et 06 83 17 34 68 ;  fax : 02 96 95 36 09.


L'Eglise

Située Place Le Trocquer, édifiée au milieu du 19 siècle, elle présente une façade austère, et un clocher très bas, contrairement à ceux de Tréguier et Guingamp par exemple. Pourtant, elle mérite une visite ; il serait dommage de se priver de la contemplation de la belle lumière du matin sur sa pierre, et du somptueux tableau de Félix Guérin « Les Larmes de Saint Pierre » qu’elle abrite. On peut y voir également la statue de Notre Dame des Fontaines, que l’on sort en procession à l’occasion du Pardon.


La Nef centrale

Notre-Dames des Fontaines

La Gare

Elle date de la fin du 19 siècle (1894). Elle est un arrêt régulier, en plus de la Halte, au centre ville, pour le TER qui relie tous les jours Guingamp à Paimpol. De plus, depuis la mise en place de « La Vapeur du Trieux » qui, de mai à septembre, relie Pontrieux à Paimpol, elle s’est refait une beauté pour accueillir les 30 000 voyageurs qui, bon an mal an, utilisent ce train touristique tiré par une loco monument historique, assis sur des banquettes en bois dans des wagons des années 30. Au cours de ce voyage, un arrêt est généralement effectué au Manoir de Traou-Nez, qui a joué un rôle important lors de l’Affaire Seznec, où une crêpe, une bolée de cidre et un air de cornemuse et bombarde sont offerts aux passagers.
Renseignements à la Mairie de Pontrieux (02 96 95 60 31), à l’Office de Tourisme de Pontrieux (02 96 95 14 03) ou à la Vapeur du Trieux à Paimpol (02 96 205 206) ; www.vapeurdutrieux.com. Il faut obligatoirement réserver.
 


La Calèche.

A la gare, à l’arrivée du train à vapeur, les passagers peuvent utiliser une calèche qui les emmènera, moyennant une participation, au Centre Ville, qu’ils pourront visiter et où ils auront l’occasion de se restaurer avant le voyage du retour. Cette calèche effectue deux rotations à chaque arrivée du train. Il est prévu d'en ajouter une deuxième pour la saison 2011.
Elle peut également être utilisée pour d'autres activités pontriviennes.
Contacts: les Attelages du Fot, Patrice Texier (02 96 43 28 58; 06 30 93 57 06); courriel: patrice@lagedufot.net; site: http://lagedufot.net.


Le passé, le présent...

La Calèche

La Place Le Trocquer


Elle porte le nom d’un Maire de Pontrieux, Yves Le Trocquer, qui fut Ministre des Travaux Publics de 1920 à 1924, et dont la statue de granit se dresse sur un des côtés de la place.
De forme triangulaire, elle est entourée grandes maisons bourgeoises du 18 siècle. On y découvre les trois principaux monuments de Pontrieux, l’Eglise, la Tour Eiffel, la Fontaine.
Une partie du Marché hebdomadaire se tient près de la Fontaine: le lundi matin de 8 heures à 12 heures 30.






Dreux, musée d'Art et d'Histoire M. Dessal; tableau de Le Sidaner (1914)

Maisons place Le Trocquer

La Tour Eiffel

C’est en réalité une maison à colombages bleus du 16 siècle située Place Le Trocquer. Pourquoi « Eiffel » ? Nul ne le sait réellement, diverses explications ont été avancées, mais aucune n’est convaincante. En tous cas, rien à voir normalement avec Gustave Eiffel… Pourquoi « tour » ? A l’origine, une tour de guet était construite sur le coteau à l’arrière de l’édifice pour surveiller le Port et le trafic.
 Monument historique, refait il y a une vingtaine d’années, elle fait partie des « incontournables » de la cité pontrivienne. Elle abrite actuellement l’Office de Tourisme, la Bibliothèque Municipale, une exposition d’oiseaux de la Côte et de la Ria du Trieux, et une grande salle pour les expositions d’œuvres d’art.






Intérieur

Les promenades en barques

Elles se déroulent de fin mai à septembre, de 11 h 30 à 18 h environ. Les barques ont un moteur électrique ultra silencieux, ce qui permet d’entendre les explications du pilote, qui est en même temps guide touristique. Cette promenade en barque, qui dure 20 minutes environ, permet de découvrir tous les lavoirs, c’est-à-dire 50, restaurés depuis presque 20 ans grâce à l’association « Les Lavoirs » qui organise une grande fête le 15 août, fête qui attire des milliers de personnes. Les groupes doivent obligatoirement réserver. Renseignements : s’adresser à la Mairie (02.96.95.60.31).


Balade commentée

Le Parcours Lumière

Le parcours Lumière « Lavand’ières » a été créé par Pascal GOUGEON, Concepteur lumière. Il propose aux visiteurs de découvrir le Patrimoine illuminé de la Petite Cité de Caractère : lavoirs, ponts, passerelles, église, fontaine, Tour Eiffel baignent dans des faisceaux lumineux de différentes couleurs : bleu, mauve, jaune…
Pour découvrir ce féérique parcours lumière, rien de tel que de se laisser aller au fil de l’eau sur une des barques qui sillonnent la rivière, les mercredis, vendredis et dimanches, de juin à septembre, de 22 h à minuit. Pour les groupes, il faut réserver. Renseigements : contacter l’Office de Tourisme (02 96 95 14 03), ou la Mairie (02 96 95 60 31).

Lavoirs illuminés